Accueil > Articles > Maïakovski déboulonné

Vladimir MaÏakovski

Maïakovski déboulonné

Avec La vie en jeu, Une biographie de Vladimir Maïakovski1, le Suédois Bengt Jangfeldt n'ajoute pas un autre pavé aux pesants hommages dont fait l'objet Maïakovski depuis sa « canonisation » par le régime soviétique, en 1930. Au contraire, cette remarquable biographie déboulonne allègrement la statue du camarade-poète et nous restitue, en lieu et place, le portrait d'un homme dévoré par ses contradictions.

On ne peut évoquer la figure de Vladimir Vladimirovitch Maïakovski sans évoquer du même coup celle de la « famille » qu'il forma jusqu'à sa mort avec Lili et son mari Ossip Brik. Cette histoire d'amour et d'amitié, unique en son genre dans le monde des lettres, allait marquer toute sa vie d'homme et d'artiste. Bengt Jangfeldt expédie en quelques pages le récit de sa jeunesse et fait pratiquement débuter sa biographie au moment de leur rencontre . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 5 avril 2011 à 12 h 53 | Mis à jour le 14 avril 2015 à 10 h 14