Accueil > Articles > Kathy Reichs : Anthropologue ou policière ?

Kathy Reichs

Kathy Reichs : Anthropologue ou policière ?

La séduction de Kathy Reichs

Quelques années ont suffi pour que s'impose des deux côtés de l'Atlantique l'envoûtante présence de Kathy Reichs et que s'accrédite, malgré l'étrangeté du titre, la profession d'anthropologue judiciaire de son héroïne Temperance Brennan. Aujourd'hui, tout lecteur de romans policiers sait qu'aucun os, si vieux ou minuscule soit-il, ne refusera de confier ses secrets à Temperance Brennan.

L'auteure, l'une des très rares sinon la seule à accorder des autographes en français et en anglais à deux stands différents lors du Salon du livre de Montréal, a beau produire à un rythme soutenu des bouquins de dimensions costaudes, son public en réclame toujours davantage. Pourquoi exactement ?

La rigueur partout

Dès Déjà dead (1998)1, le premier bouquin de Kathy Reichs, le public québécois savait à quoi s'en tenir. L'alter ego de l'auteure allait parler . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 7 mars 2006 à 13 h 27 | Mis à jour le 12 avril 2015 à 19 h 20