Accueil > Articles > Émile Nelligan et le temps

Réjean Beaudoin, Luc Bouvier, Pascal Brissette, Jocelyne Felx, Émile Nelligan, Réjean Robidoux

Émile Nelligan et le temps

De tous les poètes québécois, Émile Nelligan (1879-1941) est certainement celui dont l'œuvre a été la plus rééditée et la plus lue. Écrite sur une brève période, à la fin du siècle dernier, elle continue de hanter l'imaginaire des poètes et des lecteurs contemporains.

Admirée, analysée, chantée, cette poésie, qui tient à la fois du romantisme et du symbolisme, propose une synthèse personnelle des mouvements littéraires de son époque, tout en présentant une ouverture sur la modernité du siècle qui verra sa fortune littéraire s'affirmer.

Le poète du « Vaisseau d'or » vogue donc depuis déjà longtemps dans l'horizon d'attente des lecteurs de poésie. Qu'ils soient jeunes, poètes eux-mêmes ou simplement curieux, tous connaissent ce poème qui semble condenser le destin tragique du poète, tout en donnant une idée noble de l'aventure poétique comme id . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 5 juin 2003 à 14 h 40 | Mis à jour le 5 avril 2015 à 13 h 26