Accueil > Articles > De quelques retombées de « L’automne Grandbois »

Alain Grandbois

De quelques retombées de « L’automne Grandbois »

En novembre 1994, la presse québécoise parla de « l'automne Grandbois » pour souligner le cinquantième anniversaire de la publication des Îles de la nuit par le poète Saint-Casimir-de-Portneuf.

Le 10 de ce mois s'était d'abord ouvert un colloque de deux jours coordonné par Marcel Fortin, qui l'avait bellement intitulé « L'Archipel Grandbois », et organisé sous l'égide du Département de langue et de littérature françaises de l'Université McGill et du Centre d'études québécoises de l'Université de Montréal. Le même jour, les élèves du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, dirigés par Gilles Marsolais, offraient un récital à la Bibliothèque nationale du Québec à Montréal. C'est là aussi que Marcel Fortin, assisté de Louise Godin au montage, coordonnait toujours « L'invitation au voyage », exposition de manuscrits, carnets de voyage, photographies, cartes postales, lettres et livres d'artistes inspirés des poèmes de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 4 juin 2003 à 12 h 18 | Mis à jour le 9 avril 2015 à 14 h 17