Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Et à Charles Sagalane !

Le Diptyque Charles Sagalane (ci-contre) réalisé par la photographe Sophie Gagnon-Bergeron pour les couvertures (1 et 4) du numéro d’été 2021 de Nuit blanche est finaliste aux Prix d’excellence de la SODEP 2022 !

Pour Sophie Gagnon-Bergeron…

… saisir Charles Sagalane, c’est tenter de traduire un rapport au monde, une relation au territoire habité, à ses éléments les plus infimes, que certains ne sauraient voir, mais que cet écrivain nous apprend à regarder. Au fil des années, après plusieurs séances photo avec lui, elle réalise tout à coup que ce qui peut mieux le raconter en images, c’est l’endroit mythique qu’est Chambord-la-Boucane, espace de l’enfance, dans l’infini d’un paysage de montagnes et de lacs. Tous deux s’y sont rendus, ont attendu le coucher du soleil, démarré le souffleur à feuilles et Sagalane s’est dévoilé, carnet à la main, le regard porté vers la lumière et le crayon prêt à consigner quelque grâce de nos vies dans une aura magique.

Ces deux images faisaient écho, dans les pages intérieures du numéro 163, à deux textes de création suivis d’un photoreportage en territoire de l’inattendu consacré au projet « Bibliothèque de survie » :

« Jamais presque pas encore lu » par Charles Sagalane

« Mon bureau de granit » par Charles Sagalane

« En cas d’urgence, lisez ou comment je suis devenue bibliothécaire de survie » par Sophie Gagnon-Bergeron

 

Les lauréat(e)s des Prix d’excellence de la SODEP seront dévoilés à partir du 1er juin.

Félicitations à tous les finalistes ! 

 

Enregistrement