Renaud Longchamps

Fatum

Renaud Longchamps propose un sixième texte qui sonde la genèse de son œuvre à travers les livres et l’air du temps qui ont marqué son parcours d’écrivain.
Cette fois-ci, un certain jour d’octobre 1970.

 

« L’homme libre ne vit pas en marge de la société ;
il ne vit pas contre la société, il vit malgré la société dont
l’insuffisance de nature, de moyens et de fin crève les
yeux, sauf aux aveugles et aux imbéciles de carrière. »
Gilles Leclerc, Journal d’un inquisiteur

 

L’innocence surveillée

Fatum, oui. Pis ça commence comme ça. Pis ça commence toujours comme ça. Pis ça n’a rien à voir avec la dernière analyse de la fée Psychanalyse. Après avoir séché l’école, nous avons pris l’autobus, Charlotte et moi, un . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 18 décembre 2019 à 12 h 20 | Mis à jour le 18 décembre 2019 à 14 h 57