Accueil > Rubriques > Le livre jamais lu > Borges ou les délices du clair-obscur (Œuvres complètes de Jorge Luis Borges)

Laurent Laplante

Borges ou les délices du clair-obscur (Œuvres complètes de Jorge Luis Borges)

Elle serait longue la liste complète des auteurs que tout le monde cite et tutoie avec le naturel qu'autorise une longue familiarité, mais que je n'ai jamais voulu fréquenter au-delà du bonjour-bonjour. Elle comprendrait Derrida, Lacan, Habermas et bon nombre d'autres penseurs de comparable opacité. On publierait cette liste que, baignant dans mon inculture, je ne rougirais pas. Une autre liste, cependant, à peu près aussi longue me plongerait, sitôt diffusée, dans la honte. Elle révélerait les noms de tous ceux que, fils d'un enseignement vertical et pusillanime, je ne connais qu'en morceaux choisis. J'aurais honte, mais d'une honte quand même tempérée, car ils sont nombreux, j'aime à m'en persuader, ceux et celles qui ont interrompu Descartes sitôt proféré son je pense, donc je suis, nombreux aussi ceux et celles qui ne connaissent de la Chanson de Roland que... Roland, de l'Iliade que le cheval de Troie, de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2003 à 15 h 00 | Mis à jour le 17 mars 2017 à 18 h 42