Accueil > Rubriques > Le livre jamais lu > Tout ce que vous voulez savoir sur Le Père Goriot (de Balzac)

Joël Champetier

Tout ce que vous voulez savoir sur Le Père Goriot (de Balzac)

ET CE QUE VOUS AURIEZ TORT DE ME DEMANDER

Le Père Goriot est le chef-d'œuvre d'Alexandre Dumas, un roman touffu, complexe, puissant, un socle sur lequel s'est érigé l'édifice de la littérature moderne. Depuis la scène d'ouverture – la description minutieuse de la pension Velder – jusqu'à la confrontation finale où le père Goriot sauve ses deux filles des griffes de l'ignoble Rouletabille, l'auteur peint une fresque magistrale, le déclin d'une société qui se meurt.

Vous dites ? Oui, oui, je suis distrait : Le Père Goriot n'a pas été écrit par Dumas, mais par Balzac. Où avais-je la tête ? Ce bon vieil Isidore... Honoré ! C'est ce que je voulais dire... Ah ! tous ces vieux prénoms, on s'y embrouille. Bon, ça va : j'aurais dû me douter qu'il serait difficile de berner les lecteurs de Nuit blanche. La simple vérité, blafarde et nue comme un cadavre prêt à l'autopsie, la . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 29 mai 2003 à 15 h 57 | Mis à jour le 11 avril 2015 à 17 h 37