Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Il y a quelques mois paraissait une des publications les plus importantes des dernières années : les œuvres complètes de la romancière vaudoise Catherine Colomb (1892-1965), réunies sous le titre Tout Catherine Colomb1 par les éditions Zoé et le Centre de recherche sur les lettres romandes, où cette édition a été menée sous la supervision de son directeur Daniel Maggetti.

Hors de Suisse, on ne la connaît pas. Elle est pourtant une des plus grandes écrivaines du XXe siècle. Le mot n’est pas exagéré : elle est de celles qui se comptent sur les doigts d’une main. Elle a peu publié. Mère de famille d’abord, elle consacre son temps à son ménage, à son mari avocat et à ses deux garçons. Elle écrit entre neuf et onze heures le matin, quand les enfants sont à l’école et le mari au bureau. Jamais en dehors de ces moments . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement