Accueil > Rubriques > Écrivains méconnus du XXe siècle > Régis Messac (1893-1945)
Régis Messac

Régis Messac

Régis Messac (1893-1945)

Le nom de Régis Messac évoque le théoricien de la conjecture rationnelle et de la littérature utopique depuis l’article que Pierre Versins lui a consacré dans son Encyclopédie de l’utopie, de la science-fiction et des voyages extraordinaires (1972).

Avant la réhabilitation de son œuvre entreprise par les éditions Ex Nihilo, Régis Messac était surtout connu comme romancier d’œuvres d’anticipation, telles Quinzinzinzili, La cité des asphyxiés ou Valcrétin. L’auteur mena aussi des activités professionnelles parallèles : il fut chercheur précurseur du roman policier ou detective novel, professeur pendant quelques années à l’Université McGill, romancier et journaliste dans la presse écrite française des années 1920 et 1930. Cette riche et prometteuse carrière fut brisée net en 1943 : arrêté pour fait de résistance . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ? Connectez-vous.

Publié le 27 mars 2014 à 14 h 46 | Mis à jour le 30 mars 2015 à 15 h 10