Marc Bernard

Marc Bernard (1900-1983)

Marc Bernard, né à Nîmes en 1900 et décédé en 1983, est issu d'un milieu modeste. Ayant quitté l'école à douze ans pour devenir garçon de courses, cet autodidacte, grand admirateur de Zola, a cofondé le groupe des écrivains prolétariens en 1932.

Romancier, il a aussi été journaliste, critique littéraire à l'hebdomadaire Monde (lancé par Henri Barbusse) et animateur à la radio nationale. Zig-zag, son premier roman, a été publié en 1929 et lui a valu la protection de Jean Paulhan et d'André Gide. Sa carrière littéraire a par la suite été ponctuée des prix Interallié en 1934, Goncourt en 1942 et du premier Grand Prix Poncetton, en 1970, pour l'ensemble de son œuvre.

Jean Paulhan, qui comptait parmi ses amis, au même titre que Marcel Arland, Henri Calet, Jacques Chardonne et Eugène Dabit, voyait en lui un révolutionnaire. Son œuvre, élaborée sur . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 5 avril 2009 à 11 h 54 | Mis à jour le 30 mars 2015 à 13 h 50