Accueil > Rubriques > Écrivains méconnus du XXe siècle > Irène Némirovsky, une œuvre interrompue (1903-1942)

Irène Némirovsky

Irène Némirovsky, une œuvre interrompue (1903-1942)

Irène Némirovsky n'avait pas quarante ans lorsqu'elle est décédée. Comme bon nombre d'écrivains français méconnus de l'entre-deux-guerres, son œuvre a commencé à émerger de l'ombre dans les années 1980.

Irène Némirovsky est née à Kiev le 11 février 1903, dans une famille de la bourgeoisie juive (son père est banquier) qui avait obtenu de se fixer en dehors du ghetto. Elle apprend très tôt le français : sa mère s'adresse à elle en français, et, de 1907 à 1916, elle est élevée par une institutrice française, mademoiselle Rose. En 1912-13, pendant que son père rejoint Bakou pour affaires, elle passe une année à Paris avec sa mère et son institutrice. Au retour, c'est à Saint-Pétersbourg que la famille se fixe. Cette enfance entre Russie et France offre plus d'un point commun avec celle d'une autre jeune fille russe . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2003 à 15 h 23 | Mis à jour le 30 mars 2015 à 12 h 52