SACCAGES

Ecrit par & déposé en vertu de Non classé.

Saccages

Sans doute pour respecter l’implacable loi qui régit l’existence humaine, Chrystine Brouillet laisse vieillir Maud Graham. Peut-être pas d’un an par année, mais suffisamment pour que son enquêtrice avoue ses cinquante ans et que ses familiers progressent eux aussi non seulement « en grâce et en sagesse », mais aussi en nombre. Le lecteur qui aurait ratéLire