Accueil > Entrevues > Le garçon qui raffolait des chasse-neiges. Entrevue avec Sébastien L. Chauzu

Sébastien L. Chauzu

Le garçon qui raffolait des chasse-neiges. Entrevue avec Sébastien L. Chauzu

Natif de Brive, dans le sud-ouest de la France, l’enseignant qui réside au Nouveau-Brunswick depuis une dizaine d’années publie chez Grasset un premier roman où crime, sexe, humour et neige sont de la partie.

Patrick Bergeron : Vous êtes originaire de la Corrèze, en France, et vous vivez au Nouveau-Brunswick depuis dix ans. Vous enseignez le français dans une école secondaire de Hampton. Quand avez-vous fait le choix de vous installer au Canada ?

Sébastien L. Chauzu : J’ai fait ce choix il y a dix ans pour accompagner mon ex-compagne qui est canadienne ; elle souhaitait accoucher dans son pays. Avoir le droit de travailler et devenir Canadien n’a pas été simple.

P. B. : Qu’est-ce qui vous a le plus surpris depuis votre arrivée ? La vie au Canada est-elle très différente de l’image que vous en aviez depuis la France ?

S. L. C. : J’ai découvert que langue et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 17 décembre 2020 à 11 h 39 | Mis à jour le 17 décembre 2020 à 11 h 27