Accueil > Entrevues > Curt Leviant : La naissance montréalaise d’un best-seller (entrevue)

Curt Leviant

Curt Leviant : La naissance montréalaise d’un best-seller (entrevue)

Un écrivain septuagénaire américain a créé l'événement en France en publiant Journal d'une femme adultère, son premier livre traduit en français. Peu sont ceux qui savent que ce best-seller trouve son origine dans la métropole québécoise. 

Quand l'écrivain juif new-yorkais Curt Leviant, fringant septuagénaire, parle de son livre, le best-seller Journal d'une femme adultère1, c'est avec une fierté toute teintée d'humour.

Brièvement de passage à Montréal pour la promotion de l'ouvrage, l'auteur, généreux de son temps comme de ses idées, nous a rencontré. De sa voix douce, infiniment cultivée, Curt Leviant rappelle qu'à l'origine, Diary of an Adulterous Woman (titre de l'ouvrage en anglais américain) n'a connu que des ventes assez modestes lors de sa sortie en 2001 . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 18 juin 2008 à 19 h 57 | Mis à jour le 31 mars 2015 à 10 h 40