Accueil > Entrevues > Jean-Paul Dubois : L’art de la paresse (entrevue)

Jean-Paul Dubois

Jean-Paul Dubois : L’art de la paresse (entrevue)

« Le banquet de la vie est devant nous et donc la seule question qui se pose, est celle de notre appétit. »
Lin Yutang, L'importance de vivre.

Le bonhomme a belle allure. Cheveux longs, poivre et sel ou sel et poivre selon le point de vue, il affiche un sourire chaleureux mais discret, au milieu d'un visage basané. Il ne sourit pas inutilement comme ces gens nerveux qui, incapables de se contenir, exhibent sans raison tout le niais des rictus vides et répétitifs. C'est peut-être la rareté de son sourire qui le rend remarquable.

Jean-Paul Dubois, journaliste au Nouvel Observateur et auteur du roman Une vie française, Prix Femina 2004, entre au Grand café avec la nonchalance de ceux qui n'ont rien à prouver. Ce n'est pas par excès de confiance. C'est plutôt . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 22 février 2005 à 13 h 41 | Mis à jour le 31 mars 2015 à 14 h 06