Accueil > Entrevues > Suzanne Jacob, de parole et de liberté (entrevue)

Suzanne Jacob

Suzanne Jacob, de parole et de liberté (entrevue)

À l'automne 1997, Suzanne Jacob nous accordait une longue entrevue sur son œuvre et son travail d'écriture. On se rappelle Flore Cocon, le roman qui la fit découvrir en 1978. En 1983, Laura Laur lui valait le Prix Québec-Paris et le Prix du Gouverneur général. Le roman sera adapté pour le cinéma. En 1991, c'est L'obéissance, titre à lui seul évocateur.

Outre les romans, de la poésie, des nouvelles, et aujourd'hui un essai, La bulle d'encre, témoignent d'écritures multiples qui toutes disent la liberté de la passion ou la passion de la liberté, au risque d'en mourir. Le dernier recueil de nouvelles, Parlez-moi d'amour (Boréal), en fournit une autre illustration.

Nuit blanche : Suzanne Jacob, comment êtes-vous venue à l'écriture ?

Suzanne Jacob

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 6 juin 2003 à 12 h 03 | Mis à jour le 1 avril 2015 à 9 h 35