Accueil > Entrevues > Robert Merle : Homme de tolérance, écrivain rigoureux (entrevue)

Robert Merle

Robert Merle : Homme de tolérance, écrivain rigoureux (entrevue)

Robert Merle est né en 1908 à Tebessa en Algérie. D'abord attiré par la philosophie qu'il juge bien vite un peu stérile, « jeu verbal où l'on ne dit pas nécessairement des choses exactes, mais où on peut être brillant à peu de frais », il entreprend une agrégation d'anglais ; sa thèse de doctorat porte sur Oscar Wilde.

Sa participation à la retraite de Dunkerque de 1944, en tant qu'agent de liaison auprès de l'armée britannique, lui fournit la matière de son premier roman, Week-end à Zuydcoote, mis en chantier au retour de trois années de captivité. Paru en 1949, le livre reçoit le Prix Goncourt, son adaptation cinématographique, avec Jean-Paul Belmondo, remporte un grand succès populaire.

Ayant fait le choix de la voie universitaire, Robert Merle a enseigné dans les facultés de Rennes, d'Alger au lendemain même de l'indépendance, de Toulouse et . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 6 juin 2003 à 14 h 50 | Mis à jour le 1 avril 2015 à 9 h 12