Accueil > Entrevues > Pierre Falardeau, le franc-tireur (entrevue)

Pierre Falardeau

Pierre Falardeau, le franc-tireur (entrevue)

Le Bouillon de culture consacré au Québec a ramené sur le devant de la scène Pierre Falardeau, le bouillant réalisateur de films sur la dissidence, la marginalité, passé à l'écriture avec La liberté n'est pas une marque de yogourt, entre autres. Il signait tout dernièrement un texte dramatique diffusé par Radio-Canada.

Lorsqu'il allait à l'école, Pierre Falardeau s'asseyait dans un coin, le long du mur. Du genre plutôt timide, il se taisait plus souvent qu'autrement. Mais à un moment donné, le silence des autres le contrariait. Pourquoi ne parlent-ils pas ? se disait-il. Puisque personne ne voulait prendre la parole, il finissait par s'en emparer malgré lui. Déjà Pierre Falardeau exécrait ceux qui ont le pouvoir de dire les choses et qui optent pour le silence.

Si pour le cinéaste Pierre Falardeau « la liberté n'est pas une marque de yogourt », de Lorimier, c'est bien plus qu'une rue . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 6 juin 2003 à 10 h 09 | Mis à jour le 31 mars 2015 à 16 h 11