Accueil > Entrevues > Hervé Bazin : Le grand méchant doux d’Anjou (entrevue)

Hervé Bazin

Hervé Bazin : Le grand méchant doux d’Anjou (entrevue)

Journaliste (à l'Écho de Paris, à l'Information, à France Soir), poète, essayiste et surtout romancier, Hervé Bazin a connu le succès dès la publication de Vipère au poing, en 1948. Plusieurs fois distingué par la critique, il a été élu à l'Académie Goncourt en 1958, prestigieuse assemblée dont il a assuré pendant plus de vingt ans la présidence, et dans laquelle il accueillit Roger Lemelin.

Nuit blanche a rencontré Hervé Bazin à son domicile angevin au printemps 1995, où il nous a entretenu, entre autres, des activités assez mal connues de l'Académie Goncourt, de ses séjours au Québec et de sa carrière d'écrivain.

L'académicien

Nuit blanche : Hervé Bazin, vous êtes un homme paradoxal. En tant que pr . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2003 à 16 h 02 | Mis à jour le 31 mars 2015 à 13 h 43