Accueil > Entrevues > Claude Simon, dans l’arc du livre il y a toute la corde (entrevue)

Claude Simon

Claude Simon, dans l’arc du livre il y a toute la corde (entrevue)

Mireille Calle-Gruber a rencontré Claude Simon, en 1997, alors que paraissait son plus récent roman, Le Jardin des plantes. À partir de ce livre, ils ont fait un retour sur l'oeuvre riche et variée de l'écrivain, Prix Nobel de littérature 1985.

Nuit blanche : Ce qu'un lecteur qui entre dans Le Jardin des plantes1 peut se demander tout d'abord, c'est : à quel « genre » d'ouvrage a-t-on affaire ? Certes, on comprend vite qu'il ne s'agit pas de l'autobiographie monocorde et « personnelle » à laquelle le canon littéraire nous a habitués. Cependant, en couverture, il y a la mention « roman » comme pour les autres livres. Et la belle formule de « portrait d'une mémoire », en quatrième, reste un peu mystérieuse. Quels rapports – ou quels refus – l'écriture du Jardin des plantes marque-t-elle vis-à-vis . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 6 juin 2003 à 17 h 14 | Mis à jour le 31 mars 2015 à 10 h 35