Accueil > Entrevues > Alain Nadaud, le fil d’Ariane (entrevue)

Alain Nadaud

Alain Nadaud, le fil d’Ariane (entrevue)

Dans l'entrevue qu'il a accordée à Nuit blanche alors qu'il était encore attaché culturel au consulat de France de Québec, Alain Nadaud est revenu sur son œuvre que, tel un fil d'Ariane, il dévide avec le souci constant de déchiffrer le signe et de déifier le verbe.

Alain Nadaud naît à Paris en 1948. Au moment où la France est agitée par les événements de Mai 1968, il fait des études de lettres modernes et travaille sur Lautréamont. Comme beaucoup d'autres, il vit une époque un peu folle, voyage, fait le tour de la Méditerranée. Puis il est nommé, en 1974, professeur à l'Université de Bassorah, au cœur d'un pays – l'Irak – dont jaillit autrefois l'écriture, en l'espèce ces antiques tablettes d'argile couvertes de manuscrits en caractères cunéiformes. Est-ce là que naît chez Alain Nadaud le goût . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 23 juin 2003 à 16 h 30 | Mis à jour le 14 mai 2015 à 10 h 47