Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

L'étude de la littérature costaricienne à travers ses cent ans d'histoire révèle, au-delà de différences de genres, de particularités esthétiques et de spécificités historiques, certaines clés de son développement qui permettent de tracer une carte dont les chemins sont marqués par des références communes et constantes du discours littéraire : l'identité du Costaricien et son territoire.

Le début : la fondation de la littérature nationale

Les premiers écrivains costariciens participèrent à l'effort général de leur époque, occupée à la construction d'une image nationale. Pour offrir à la conscience nationale un temps et des événements fondateurs, ils se sont référés à l'histoire de leur patrie. Le Costa Rica se concevait lui-même, à ce moment-là, comme une grande famille, unie sous l'autorité paternelle.

La littérature costaricienne présente à ses débuts un mélange de genres . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement