Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

C'est un livre qui met en colère. À cause de son contenu, bien évidemment. Au jour d'aujourd'hui, jamais les pays riches n'ont autant pollué la planète. Il est déraisonnable de croire que grâce à ce livre, la tendance s'inverse. On pourrait même faire le pari que le monde va encore battre des records de rejets de gaz à effet de serre.

On ne peut laisser se commettre ce propos lénifiant, insipide, qui en plus n'est même pas édité sur papier recyclé ! Il y a effectivement urgence de nettoyer le monde des bavardages qui obstruent nos atmosphères. Ces pages sont une insulte à l'intelligence et au pouvoir de réflexion personnelle.

Tout ce qu'Al Gore a trouvé pour se sortir - et accessoirement l'humanité - de la catastrophe écologique ambiante, c'est un plan Marshall. Une aberration qui carbure au « il faut ». Des « il faut changer notre façon de voir ». Des « il faut agir maintenant ». Et comment, Monsieur le . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement