Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > UNE AFFAIRE DÉLICATE

Eric Wright

UNE AFFAIRE DÉLICATE

Trad. de l’anglais par Isabelle Collombat
Alire, Québec, 2007
247 pages
12,95 $

Lire Eric Wright, c'est savourer le roman policier d'époque et de style classiques. On n'y patauge pas dans les mares de sang, on y fréquente de modestes et inventifs meurtriers qui tiennent à régler un problème personnel et qui ont renoncé à perpétrer l'hécatombe record, on y accompagne un professionnel de l'enquête dont la carrière s'apaise en dépit des grenouillages bureaucratiques et des inquiétudes conjugales. Le policier Charlie Salter doit surveiller les susceptibilités policières avec presque autant d'attention que les suspects. Il doit consacrer son expérience et son énergie à son enquête, mais il lui faut aussi trouver le temps de s'assurer de la fidélité de son épouse. Il débusquera l'auteur du crime, mais c'est dans son propre examen de conscience (et auprès d'une précieuse amie de leur couple) qu'il dénichera de quoi exorciser la menace que représente un beau professeur d . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 2 décembre 2007 à 19 h 31 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 13 h 33