Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > UN MÉNAGE ROUGE
Un ménage rouge

Richard Ste-Marie

UN MÉNAGE ROUGE

Alire, Québec, 2013
244 pages
13,95 $

Courtier en valeurs immobilières, spécialiste pondéré et même casanier, Vincent Morin ne semblait guère bâti pour le crime ni surtout pour la justice expéditive. Il se révélera pourtant, lorsque faisant face aux turpitudes de sa femme, d'abord capable de vengeance instantanée, puis méticuleusement retors. Si, jusque-là, il levait le nez sur tout ce qui vibrionnait hors de son univers prévisible et quantifiable, le voici astucieux, intuitif, insaisissable à en dérouter la machine policière. Il se prétend affolé, mais il accorde une telle confiance à ses ruses que, pas un instant, il ne songe à s'en remettre à la justice dont il pourrait pourtant attendre beaucoup de compréhension. Après tout, n'a-t-il pas tué sous l'impulsion d'une colère pleinement justifiée ? Nouvelle cohabitation de Jekyll et de Hyde !

On s'étonnera peut-être de ce que les enquêteurs de ce roman échouent à retrouver les personnes disparues et ne localisent . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 30 mars 2014 à 16 h 51 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 11 h 54