Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > SUICIDES EN FAMILLE

Reginald Hill

SUICIDES EN FAMILLE

Trad. de l'anglais par Maryvonne Ssossé
Du Masque, Paris, 2007
477 pages
29,95 $

Par une fin de journée brumeuse du mois de mars 2002, dans la somptueuse demeure familiale abandonnée de Moscow House, Pal Maciver junior est retrouvé sans vie dans le bureau de feu Pal Maciver père. Le corps du fils gît dans la même position que celui du père dix ans plus tôt, une arme similaire entre les jambes, le pied gauche dénudé, le même disque sur la même table tournante n'en finissant plus de tourner tandis que des cendres dans la poubelle et un livre de poésie sur le bureau, ouvert à la même page qu'une décennie plus tôt, achèvent le tableau : voilà la fulgurante réplique du suicide de Pal Maciver !

Suicide ou meurtre ? Les célèbres inspecteurs de Reginald Hill réussiront-ils à éclaircir la mort de Maciver junior ? Arriveront-ils à voir clair dans le sac de nSuds qu'a été et qu'est toujours la vie de famille des Maciver . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 16 juin 2008 à 22 h 42 | Mis à jour le 26 juin 2015 à 10 h 39