Serge Fiori

Louise Thériault

SERGE FIORI

S’ENLEVER DU CHEMIN

CRAM, Montréal, 2013
388 pages
29,95 $

Principalement entre 1973 et 1979, Serge Fiori a été l’âme du groupe Harmonium, avec Michel Normandeau et Louis Valois. Fiori, S'enlever du chemin permet de répondre à la question suivante : « Pourquoi ce génie est-il resté dans l’ombre durant presque toute la deuxième moitié de sa vie sans jamais retourner sur la scène ? »

Cette biographie remarquablement bien documentée fourmille de détails : ce que Fiori lisait, les disques qu’il écoutait en boucle (par exemple, Soleil de Jean-Pierre Ferland), les films qu’il a aimés, ses fréquentations, ses passions, les lieux où il a habité depuis son enfance. Chacune des rencontres de Fiori avec les grands musiciens qu’il admire est ici relatée, parfois sur un ton cocasse, comme celles avec James Taylor, les groupes Genesis et Supertramp. Ailleurs, on décrit avec précision comment Fiori était perçu par ses admiratrices au moment de la sortie de . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 30 mars 2014 à 19 h 31 | Mis à jour le 5 juin 2015 à 11 h 24