Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Queenie, la petite reine, est jeune, célibataire, belle et intelligente. Après de brillantes études universitaires, ses débuts professionnels dans le monde de l’édition semblent prometteurs. Son sens de l’humour émerveille ses fidèles amies. Alors, qu’est-ce qui accroche ?

Il est vrai que ses amours vont à vau-l’eau, que sa santé est chancelante et que ses relations avec sa famille sont à la fois bizarres et difficiles. De plus, la jeune femme semble tout faire pour qu’on la mette à la porte de son prestigieux boulot. Queenie est une femme qui souffre, mais elle a du ressort et, après plusieurs rechutes, elle saura se reprendre en main et vaincre ses démons.

Queenie est le premier roman fortement autobiographique de Candice Carty-Williams, l’autrice et la protagoniste se ressemblant beaucoup. Toutes deux d’origine jamaïcaine, elles sont nées à Londres, mais ne se reconnaissent plus dans la capitale anglaise où sévit un embourgeoisement galopant. « À quel moment avait-il disparu, ce quartier que je connaissais autrefois comme ma poche, le seul qui m’ait jamais donné l’impression d’être chez moi, au milieu de gens qui me ressemblaient, qui s’exprimaient comme ma famille ? »

Amusant et enlevé, le récit est entrecoupé de bulles textos – ou encore de courriels – que s’échangent autant les amies ou la famille de Queenie que les inconnus du site de rencontres OkCupid où la jeune femme tente de trouver l’âme sœur, avec les résultats qu’on devine. Le côté chick lit du roman n’est pas sans rappeler le Journal de Bridget Jones de Helen Fielding. Cependant, quelque 25 ans plus tard, le monde a changé et la militante engagée qu’est Carty-Williams livre un discours sociétal éloquent. Avec ses amies, Queenie est dans la rue pour appuyer le mouvement Black Lives Matter; elle en reconnaît l’importance et sent l’urgence d’agir. Au-delà de la solidarité qu’elle manifeste, elle s’interroge avec humour et réalisme sur la place des femmes noires au Royaume-Uni. Elle aborde avec doigté et intelligence des thématiques fortes, tels le sexisme, le racisme ou même la dépression chez les jeunes générations.

La première œuvre de Candice Carty-Williams, née en 1989, est rapidement devenue un best-seller et a obtenu en 2020 deux prestigieux prix aux British Book Awards, ceux du meilleur roman et du livre de l’année. Comme l’autrice l’a elle-même fait remarquer, c’était la première fois qu’une femme – et une personne noire – remportait cette récompense. Plus de 300 000 exemplaires ont été vendus au Royaume-Uni et un million aux États-Unis. Son adaptation télévisuelle est en cours et devrait faire un malheur.

Queenie, une écriture jeune, un livre rafraîchissant, plein d’espoir et de sagesse.

Enregistrement