Accueil > Commentaires de lecture > Essai > QUE SAIT-ON VRAIMENT DE LA RÉALITÉ ?

William Arntz, Betsy Chasse, Mark Vicente

QUE SAIT-ON VRAIMENT DE LA RÉALITÉ ?

DÉCOUVRIR LES POSSIBILITÉS INFINIES DE TRANSFORMERSA RÉALITÉ DE TOUS LES JOURS

Trad. de l'anglais par Jean Hudon
Ariane, Montréal, 2007
274 pages
29,95 $

Le contenu de ce livre peut gravement nuire à la conception de votre réalité. Une fois le dernier chapitre refermé, vos neurones ne seront plus les mêmes. Ils auront découvert les possibilités infinies de transformer leur existence.

Il ne s’agit pas d’un autre phénomène Le secret ; même si certaines personnes sont partagées à cet égard, ce livre s’appuie sur les dernières – donc déjà surannées – approches de la physique quantique. Et il est précédé d’un film qui a été projeté, est projeté, sera projeté encore longtemps sur les petits et grands écrans.

La lecture de cet essai demande une grande ouverture d’esprit, car le voyage est particulier et mérite notre attention. Comment pourrions-nous penser tout savoir alors que nous ne savons pratiquement rien ? Les idées inédites ici présentées avec force explications, démonstrations, dessins, photographies, etc. par des hommes et des femmes de science et d’autres issus de milieux non conventionnels offrent une autre vision du monde. Pour celles et ceux que ces questions rebutent, qui préfèrent la sécurité de leur espace clos et connu, ce livre sera tout au plus un tissu d’inepties. Mais pour les chercheurs, il se peut fort bien que le changement de paradigme opère. Entre autres, ça veut dire apprendre que la physique de Newton et d’Einstein ne tient pas debout. C’est une vérité de La Palice et pourtant notre quotidien continue d’être tridimensionnel. Dans cette nouvelle théorie, l’électron se déplace d’un point A à un point B sans jamais se mouvoir entre les deux. Le phénomène s’explique bien entendu. Mais est-ce qu’on en acceptera l’explication ? C’est là le défi de ces pages : tous les aspects de la vie sont passés au crible. Encore faut-il être brave pour se libérer des concepts sclérosants.

Publié le 1 décembre 2007 à 14 h 49 | Mis à jour le 4 décembre 2014 à 11 h 26