Numéro 161

Jean-Marc Beausoleil

PORNODYSSÉE

UNE SAISON DANS L’INDUSTRIE PORNOGRAPHIQUE QUÉBÉCOISE

Somme toute, Montréal, 2020
172 pages
21,95 $

La planète porno exerce une force d’attraction phénoménale. Les statistiques défient tout simplement l’entendement. Sur Internet, ce sont entre 5 et 10 % des activités qui se rattachent à la pornographie. À lui seul, le site Pornhub a d’ailleurs accueilli près de 28,5 milliards de visiteurs en 2017. Durant la dernière décennie, enfin, les internautes ont visionné l’équivalent de 1,2 million d’années de vidéos XXX. N’ajustez pas votre appareil. 1,2 million d’années. De quoi veiller tard, très tard.

Jean-Marc Beausoleil a flairé la bonne affaire. Inspiré par l’approche gonzo de Hunter S. Thompson, il a passé six mois dans le milieu de la pornographie québécoise afin de percer son aura de mystère sulfureux et de livrer, de manière flamboyante, le compte rendu de ses observations. Version québécoise du Porn Valley. Une saison dans l’industrie la plus décri . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 17 décembre 2020 à 12 h 50 | Mis à jour le 18 décembre 2020 à 15 h 13