Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Moine bouddhiste vivant en Himalaya depuis 40 ans, docteur en génétique cellulaire ayant étudié sous la tutelle du Prix Nobel de médecine François Jacob, interprète du Prix Nobel de la paix le XIVe Dalaï-lama, fils du philosophe, essayiste et académicien Jean-François Revel, traducteur accompli, photographe salué par Henri Cartier-Bresson, essayiste mondialement reconnu (Plaidoyer pour le bonheur reste un des livres clés sur un sujet qui a fait couler des océans d’encre), Matthieu Ricard se consacre aussi à une quarantaine de projets humanitaires, auxquels sont destinés la totalité de ses droits d’auteur. Un exemple vivant de ce dont il parle.

Son dernier ouvrage, Plaidoyer pour l’altruisme, totalise quelque 900 pages. Il s’ouvre sur ces mots de Victor Hugo, qui donnent le ton : « Rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu ». Avec souci du détail, g . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement