Accueil > Commentaires de lecture > > PIERRE PERRAULT, CINÉASTE-POÈTE

Sous la direction de Paul Warren

PIERRE PERRAULT, CINÉASTE-POÈTE

L'Hexagone, Montréal, 1999
435 pages
32,95 $

Le dernier grand périple de Pierre Perrault, disparu dans la nuit du 23 au 24 juin dernier, est raconté dans Le mal du nord (Prix du Gouverneur général 1999), étonnant carnet de voyage relatant un parcours assez inhabituel : une odyssée de plusieurs semaines sur un brise-glace à travers la Terre de Baffin et l'Île d'Ellesmere, le grand Nord canadien. Dans le style qui lui est propre, Pierre Perrault raconte les étapes de ce voyage, qui a donné lieu à une émission de radio (à Radio-Canada) et fait l'objet des films L'Oumigmatique ou l'objectif documentaire en 1993 et Cornouailles en 1994, deux documentaires qui ont donné naissance à un livre publié à l'Hexagone en 1995. Le récit que nous livre Pierre Perrault mélange les anecdotes du quotidien aux impressions du grand voyageur, faisant référence à Jacques Cartier, mais aussi à des personnages mythiques ou encore à Éric Le Rouge (au moment . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 5 février 2015 à 19 h 49 | Mis à jour le 13 juin 2015 à 12 h 43