Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

« Il n'est campagne que de Châtenay », écrivait Jean Paulhan à Valery Larbaud. En ce début des années 1930, la commune rurale de Châtenay-Malabry représentait une oasis de verdure et d'air pur à seulement dix kilomètres de Paris. Séduit par les jardins, les champs et les pépinières qui y jouxtent de cossues demeures, Jean Paulhan s'y est installé en 1932 et y a rempli, de 1935 à 1941, la fonction de conseiller municipal. Comment interpréter cette initiative de la part du directeur de La N.R.F., qui affirmait rien n'entendre à la politique ? Était-ce une parenthèse à ses activités accaparantes de directeur littéraire ou la manifestation d'un sincère engagement citoyen ? Voilà le mystère auquel s'attaque Marcel Parent dans Paulhan citoyen.

Ce livre est le treizième cahier de la « Série Jean Paulhan ». Marcel Parent, agrégé de lettres modernes et retraité de l . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement