Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Paradis sur mesure de Bernard Werber ne s'inscrit pas dans les trilogies qui ont popularisé l'auteur, soit le cycle des fourmis, celui des aventuriers de la science et la pentalogie du ciel, elle-même divisée en deux cycles : celui des dieux et celui des anges. Ce recueil présente 17 nouvelles, toutes plus surprenantes les unes que les autres par la tournure insolite que prennent les événements de chaque récit. Une nouveauté aux arômes rafraîchissants, mais qui nous laissent parfois un goût moralisateur et amer dans la bouche. Werber pousse à l'extrême sa critique sociale et frôle souvent l'hyperbole. Si pour certains lecteurs cette exagération reproduit des fantasmes littéraires et façonne le style de l'écrivain français, elle prend des teintes fatalistes pour d'autres. Pour les plus sceptiques, ces nouvelles ne seront qu'élucubrations pessimistes, pour les plus rêveurs, elles incarneront des futurs possibles.

Complètement à l'antipode . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement