Accueil > Commentaires de lecture > Essai > NOMADES, VOYAGEURS, EXPLORATEURS, DÉAMBULATEURS

Sous la direction de Rachel Bouvet, André Carpentier, Daniel Chartier

NOMADES, VOYAGEURS, EXPLORATEURS, DÉAMBULATEURS

LES MODALITÉS DU PARCOURS DANS LA LITTÉRATURE

L'Harmattan, Paris, 2006
255 pages
39,50 $

Le collectif publié par trois collègues de l'UQAM prolonge les réflexions d'un colloque tenu à Montréal, en « décembre » d'une année qu'on ne précise pas : il a pour objectif d'étudier les diverses incarnations ou configurations littéraires de parcours tracés par des écrivains qui se sont faits ou qui ont été nomades, voyageurs, explorateurs ou déambulateurs. Comme tentent de le démontrer les articles réunis ici, ces quatre figures, qui ne sont pas synonymes, « impliquent des modalités [...], des intentions, des rythmes, des rapports à l'espace distincts les uns des autres ».

La première des trois parties du livre est consacrée aux « nomades [et aux] voyageurs ». On y parle de « nomadisme intellectuel » (par Kenneth White), de « superposition des figures du nomade et de l'errant » (Rachel Bouvet), de « correspondance entre l'appel de l'espace et l'appel des mots » (Denise Brassard), des faces sacrée et profane d'un personnage de roman (Farid Zahi) et des . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 juin 2007 à 15 h 49 | Mis à jour le 3 juillet 2015 à 14 h 14