Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Le luxueux catalogue de Suzanne Pressé comprend les reproductions d’une soixantaine d’œuvres présentées lors de l’exposition « Manière et matières » au jeune Musée des beaux-arts de Sherbrooke en 2003. Plusieurs artistes des Cantons-de-l’Est ont réalisé les toiles, estampes, photographies et dessins reproduits ici. La première moitié du livre reste de loin la plus intéressante : on y retrouve des œuvres de Marc-Aurèle de Foy Suzor-Côté, de Louis-Philippe Hébert, d’Alfred Laliberté, les représentants québécois les plus illustres de la région, ainsi que les très beaux dessins de l’Australien Frederick Simpson Coburn (1871-1960), qui a séjourné dans les Cantons-de-l’Est. D’autres découvertes nous émeuvent, comme les épreuves du photographe américain George Fiske représentant la forêt de Yosemite et la photogravure symboliste d’une étude de nu du Luxembourgeois Edward Steichen. Des toiles et des dessins de René Richard, de Marc-Aurèle Fortin, d’Alfred Pellan et même de Marc Chagall savent aussi nous charmer. Seul bémol de cette partie : les légendes accompagnant les reproductions s’avèrent trop brèves et souvent imprécises.

L’art contemporain occupe l’autre moitié de l’ouvrage. C’est le point faible de cette collection trop centrée sur le XXe siècle. On accorde ici beaucoup d’espace à des œuvres abstraites et prétentieuses d’un bien moindre intérêt, comme celles de Richard-Max Tremblay, d’Yves Nantel, de René-Pierre Alain, de Serge Lemoyne (reproduite en couverture). Le lecteur restera perplexe devant une présentation aussi inégale et composite. On souhaite que les prochains catalogues de cette institution comprennent un choix mieux éclairé parmi les milliers d’œuvres de sa collection.

Enregistrement