Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > L’INVISIBLE TIENT À TOI

Brigitte Lavallée

L’INVISIBLE TIENT À TOI

Du Passage, Montréal, 2019
89 pages
19,95 $

Le deuil... Avec délicatesse et émotion, Brigitte Lavallée se remémore les trois deuils qui l’ont marquée. Autant d’étapes dans sa vie, autant de questions auxquelles il lui est impossible de répondre autrement que par une prise de parole.

Chacune des trois parties du recueil aborde un de ces deuils. « Qu’est-ce que la mort pour la neige ? » traite de la mort en bas âge de la sœur jumelle : « Dans la transparence des algues / je t’aperçois / à peine voilée ». Des souvenirs effleurent, parfois reliés à leur enfance, parfois à la maladie. Courtes notations qui tentent de préserver le souvenir : « La couleur se souvient-elle de toi ? » Subsistent le manque, le sentiment d’un destin inachevé : « As-tu un nom à mettre autour de toi / qu’est-ce qui m’enlace / sinon tes cendres ». Mais la présence de la sœur demeure, comme une ombre, et malgré tout vivifiante : « [D]ans l’écho de ta genèse / tu portes avec moi . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 décembre 2019 à 1 h 30 | Mis à jour le 20 décembre 2019 à 12 h 14