Accueil > Commentaires de lecture > Essai > LETTRES DE NUREMBERG

Larry Bloom, Christopher J. Dodd

LETTRES DE NUREMBERG

LE PROCUREUR AMÉRICAIN RACONTE

Trad. de l'américain par Thierry Piélat
Presses de la Cité, Paris, 2009
417 pages
34,95 $

Thomas J. Dodd a fait partie de l'équipe étatsunienne lors du procès de Nuremberg, où vingt responsables du gouvernement de l'Allemagne nazie, dont Göring, Keitel et Speer, ont été jugés par les pays alliés. Initialement, la tâche de cet avocat était simple et ne devait durer que quelques mois. Mais au fur et à mesure que les procédures avancent, le travail de Dodd est particulièrement apprécié, de telle sorte qu'il est nommé procureur en second, soit la seconde plus importante position du tribunal. Tout au long de son aventure qui durera quinze mois, il entretiendra une volumineuse correspondance avec sa femme, restée aux États-Unis. C'est cette correspondance qui est présentée ici, vingt ans après sa mort.

L'avocat y décrit la propension maladive qu'ont les militaires étatsuniens à la paperasserie, au point où il s'étonne que pareille organisation ait pu remporter une guerre. Il constate la manie qu'ont les Russes à vouloir . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 septembre 2009 à 22 h 40 | Mis à jour le 22 juin 2015 à 11 h 01