Accueil > Commentaires de lecture > > LE MOUVEMENT NATUREL DES CHOSES (par Pierrette Boivin)

Éric Simard

LE MOUVEMENT NATUREL DES CHOSES (par Pierrette Boivin)

JOURNAL

Septentrion, Québec, 2013
415 pages
29,95 $

Un journal retravaillé, élagué, qui ne conserve qu'un portrait mensuel de janvier à décembre des neuf années qu'il couvre. Le temps d'assister à la naissance d'un écrivain, car c'est aussi de cela qu'il s'agit. Aussi, dis-je, parce que la quête amoureuse est ce qui occupe le plus d'espace.

Il a vingt ans, vit seul à Montréal. Il s'est préparé pour entrer au Conservatoire d’art dramatique mais n'a pas été accepté. Déterminé, il essaie aussi à l'École nationale de théâtre, en vain. Il travaille dans une librairie tout en s'adonnant à l'écriture. Dans sa vie intime, il assume son homosexualité et en attend autant des gars qui ont les mêmes affinités. L'ambivalence de plusieurs d'entre eux le laisse meurtri. Il reconnaît toutefois sa propre indécision entre son besoin d'être avec quelqu'un et sa soif de liberté. Malgré les ruptures et les souffrances successives, il aspire à la . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 12 novembre 2014 à 15 h 32 | Mis à jour le 4 juin 2015 à 9 h 56