Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

Onze chercheurs du milieu universitaire regroupent leurs voix dans cet essai troublant et richement documenté pour mettre en garde contre la montée du masculinisme.

Loin d'être un mouvement d'évolution sociale portant un message de justice et d'égalité, le masculinisme est plutôt un contre-mouvement aux visées régressives : toute émancipation, telle celle conquise par les femmes en Occident, entraîne une réponse contre-révolutionnaire de la part des anciens maîtres qui se mobilisent pour récupérer leurs prérogatives perdues.

De l'instrumentalisation des enfants par des conjoints violents qui veulent conserver leur emprise sur l'épouse en cas de divorce jusqu'aux poursuites quérulentes contre des politiciennes et des chercheuses féministes, les masculinistes ne manquent pas de tactiques pour faire taire les propos qui ne cadrent pas avec leur vision des faits.

Pourtant, l'essence du discours masculiniste s'avère mince, ne consistant souvent qu'à opposer moqueries et agressions verbales (il suffit . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement