Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LE DERNIER SYRIEN

Omar Youssef Souleimane

LE DERNIER SYRIEN

Flammarion, Paris, 2020
258 pages
34,95 $

Voici un roman qui dépeint, à travers de courts chapitres de deux ou trois pages, la vie de jeunes Syriens organisateurs de manifestations contre le régime de Bachar al-Assad, y participant en 2011 et dans les années suivantes. On le sait, la Syrie a suivi le mouvement du Printemps arabe, lancé par la Tunisie.

Mais dans ce pays multimillénaire, les choses ont bien mal tourné. L’auteur, un jeune poète maintenant immigré en France, décrit ce que pouvait être cet espoir d’enfin se débarrasser d’une dictature étouffante, mais aussi les grands obstacles, quasi incontournables, à surmonter, dont le fait qu’en cette région du monde, la liberté est un bienfait méconnu.

Par petites touches donc, on voit un groupe de militants laïcs animés par des espoirs démocratiques affronter cette situation quasi impossible, qui ne laisse pas de marge de manœuvre. En fait, leur rêve est presque irréalisable, car le pays est une mosaïque . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 9 avril 2020 à 8 h 33 | Mis à jour le 16 août 2020 à 19 h 07