Accueil > Commentaires de lecture > > LE CAS EDUARD EINSTEIN

Laurent Seksik

LE CAS EDUARD EINSTEIN

Flammarion, Paris, 2013
303 pages
26,95 $

Ce roman relate la vie d’Eduard Einstein (1910-1965), fils cadet d’Albert Einstein et de sa première épouse, Mileva Marić. Grand admirateur de Freud, Eduard rêvait de devenir psychanalyste. Un tout autre destin l’attendait cependant. Atteint de schizophrénie, il dut être interné à Burghölzi, une clinique psychiatrique de Zurich. Il n’avait que 20 ans. Il y serait encore, 35 ans plus tard, au moment de sa mort.

Écrivain et médecin, Laurent Seksik est l’auteur de six romans à succès depuis Les mauvaises pensées (1999). Son roman précédent, Les derniers jours de Stefan Zweig (2010), a été adapté pour le théâtre et la bande dessinée. Avant de retracer le drame familial au cœur de la vie du célèbre physicien, Seksik lui avait déjà consacré une biographie en 2008. Les éléments qui faisaient des Derniers jours de Stefan Zweig une œuvre . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 29 octobre 2014 à 12 h 14 | Mis à jour le 2 juin 2015 à 15 h 36