Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

La simplicité volontaire, on en parle, mais sait-on de quoi il s’agit au juste ? Pour qui désire en connaître plus sur le sujet, Dominique Boisvert, membre fondateur du Réseau québécois pour la simplicité volontaire (RQSV), a préparé un petit ouvrage permettant de saisir l’essentiel de ce qui serait en voie de devenir « un mouvement social important pour l’avenir de notre planète ».

D’entrée de jeu, on apprend qu’il n’existe pas de définition univoque de la simplicité volontaire. Dans sa « dimension englobante et multiforme », la « SV » est à la fois un processus individualisé et un mouvement collectif. Ici comme ailleurs dans le monde émergent des mouvements d’opposition au rythme de vie effréné de la société de consommation ; des individus décident de retrouver une liberté en vivant selon leurs valeurs personnelles plutôt qu’en fonction « des esclavages de la mode, de la publicité ou du qu’en-dira-t-on ». Dans sa plus simple dimension, la simplicité volontaire consiste à chercher le bonheur ailleurs que dans l’accumulation de biens matériels.

Selon Dominique Boisvert, cinq grands thèmes préoccupent en fait les simplifiers et les simple-lifers : l’argent, le temps, l’environnement, la justice sociale et la spiritualité. La simplicité volontaire privilégie les personnes plutôt que les choses, le bien commun plutôt que l’intérêt individuel, l’être plutôt que l’avoir, le durable plutôt que le jetable, etc. Sans prôner la privation, la « SV » propose à chacun de s’interroger sur ses valeurs profondes, et d’adapter sa vie afin de les respecter.

Conseillé par le préfacier Serge Mongeau, initiateur du mouvement au Québec, L’ABC de la simplicité volontaire constitue donc un outil essentiel pour celui ou celle qui désire s’initier rapidement au sujet. La première partie de l’ouvrage, composée de courts chapitres, répond de façon claire et efficace aux questions et objections les plus courantes (La SV c’est quoi ? Pour qui ? Comment y arriver ?), tandis que la deuxième partie présente une liste complète de ressources diverses (livres, publications, groupes, sites web, etc.). Et soyez rassurés : nul besoin d’adhérer à un groupe ou de respecter un credo pour pratiquer la simplicité volontaire. La lecture du petit livre de Dominique Boisvert m’a effectivement appris qu’en choisissant de ne pas posséder le câble, un micro-ondes ou un cellulaire, puisque cela va à l’encontre de mes valeurs, je suis moi-même une pratiquante !

Enregistrement