Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > LA LUMIÈRE DES MOTS

Micheline Duff

LA LUMIÈRE DES MOTS

D'UN SILENCE À L'AUTRE, T. II

JCL, Chicoutimi, 2007
387 pages
24,95 $

Le poids du silence et des non-dits peut-il être exorcisé par la lumière des mots ? Dans le deuxième tome de cette saga familiale, on retrouve les deux sœurs, Andréanne et Florence Coulombe. Le temps a passé. Si Andréanne et son fils Olivier ont pardonné à Florence et surtout à Désiré, le fils pédophile dont elle a tu les agissements, les blessures sont profondes et Florence est à son tour victime du silence, voire du rejet de ses propres filles.

Maintenant au seuil de la cinquantaine, Florence vit de nouvelles émotions. Comme elle ne connaît pas tous ses petits-enfants, elle entreprend de rédiger des recueils de contes afin de leur laisser un héritage. Les mots, ainsi que Philippe, le bel illustrateur rencontré à la maison d'édition, viennent éclairer son ciel. Puis, il y a Lili, sa petite-fille, qui deviendra sa confidente. Désiré lui cause toujours des inquiétudes, mais elle s'enhardit à publier un livre pour adultes qui devient . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 7 octobre 2007 à 13 h 44 | Mis à jour le 30 juin 2015 à 14 h 22