Dyane Raymond, Richard-Max Tremblay

JEAN DEROME

L'HOMME MUSIQUE

Varia, Montréal, 2007
52 pages
24,95 $

Le éditons Varia proposent dans leur collection « Portraits d’artistes » celui de Jean Derome, que l’on appelle très justement l’« homme musique ». C’est Dyane Raymond qui nous en dresse le portrait. Artiste, on le suppose passionné, sensible. Le grand intérêt du livre est que les qualités de l’homme nous sont contées à travers toute une série d’anecdotes, de moments de sa vie. Et dès lors l’idée du « monstre sacré » est écartée et l’on ne perçoit qu’un homme et son histoire d’amour avec la musique.

Par ailleurs, pour mieux parler du sculpteur Michel Goulet, Stéphanie Jasmin nous décrit d’abord son lieu privilégié : son atelier. C’est un vaste espace rempli d’objets accumulés qui prêteront leurs formes à la création d’autres formes. Et c’est au milieu de tout cela qu’apparaît l’artiste, le créateur, comme surpris dans l’acte de la création, dans ces moments où alternent la méditation, la réflexion et l’action. Et puisque nous assistons, en quelque sorte, à la création d’une œuvre ou à la recréation de celle-ci dans un espace d’exposition, c’est l’artiste dans sa totalité qui nous est présenté : son moi et son prolongement dans l’œuvre.

Dans ces deux ouvrages, les superbes photos de Richard-Max Tremblay donnent au mot portrait son sens propre.

Publié le 17 juin 2008 à 15 h 03 | Mis à jour le 4 novembre 2014 à 11 h 46