Jean Mohsen Fahmy

IBN KHALDOUN

L'HONNEUR ET LA DISGRÂCE

L'Interligne, Ottawa, 2002
377 pages
29,95 $

Jean-Paul Sartre affirmait qu'un livre n'est qu'un petit tas de feuilles sèches ou une grande aventure : la lecture. L'amour des livres naît d'abord du plaisir d'évasion que procure la lecture. Vivre par procuration, se déplacer allègrement dans le temps et l'espace, c'est ce plaisir que nous fait vivre Ibn Khaldoun, L'honneur et la disgrâce de Jean Mohsen Fahmy. Ce roman historique, qui se déroule dans le monde arabe du XIVe siècle, est narré par Ibrahim, esclave affranchi devenu secrétaire du savant Ibn Khaldoun, qui a connu la faveur des princes et des monarques, mais aussi leur foudre. Empruntant la forme des mémoires et de la biographie, le roman est construit dans un constant va-et-vient entre le présent de la narration, durant le siège de Damas par Tamerlan, et le passé. Si Ibn Khaldoun est bien un personnage historique, si les . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 5 août 2003 à 10 h 05 | Mis à jour le 11 juin 2015 à 18 h 40