Accueil > Commentaires de lecture > Fiction > HOMMES ENTRE EUX

Jean-Paul Dubois

HOMMES ENTRE EUX

L'Olivier, Paris, 2007
232 pages
29,95 $

Il y a des auteurs comme Jean-Paul Dubois (Une vie française, L'Olivier, prix Femina, 2004) qui, en faisant appel aux mêmes trois ou quatre noms et prénoms, à deux ou trois lieux différents, sans effets spéciaux ni vulgarité ni provocation pornographique, réussissent à séduire, à intéresser et, surtout, à surprendre. À preuve, Hommes entre eux qui, non seulement considère le lecteur intelligent, mais - Ô sacrilège ! - le force à s'interroger à la fin du roman. Sacrilège, vous dis-je !

Il ne s'agit pas d'un roman dont l'écriture reposerait sur une recherche de nouveauté esthético-littéraire qui nous laisserait sur notre faim. Il s'agit plutôt d'une simple histoire d'hommes. De deux hommes. Paul, qui habite Toulouse et se meurt lentement, et Floyd, qui habite North Bay (Ontario) et vit en ermite dans une nature exsudant une saine virilité. Une femme disparue, Anna, qui les a . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 20 juin 2007 à 14 h 24 | Mis à jour le 3 juillet 2015 à 13 h 59