Aller au contenu
Mode lecture zen

NUIT BLANCHE

What’s in a name? interroge Shakespeare dans Roméo et Juliette. Est-il faux, ou juste, de croire que le nom a préséance sur la réalité ? La valeur d’un tableau repose-t-elle avant tout sur la signature qui l’orne ?

Y a-t-il une réelle frontière entre la fiction et la réalité ? Peut-on s’approprier la vie de quelqu’un pour en faire une œuvre de fiction ? Ces questions, et bien d’autres, alimentent la quête que mène Simon Roy dans son plus récent roman, Fait par un autre.

Le titre déjà annonce les couleurs. Il fait référence au peintre Réal Lessard, né à Mansonville dans les Cantons-de-l’Est, dont la vie, pour ce que l’on en sait, est des plus rocambolesques. Son passage remarqué sur le plateau de Bernard Pivot, en 1988, à la suite de la publication de son . . .

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Enregistrement