Diane Vincent

ÉPIDERMES

Triptyque, Montréal, 2007
207 pages
20 $

Que se passe-t-il quand une massothérapeute passionnée par la peau des autres se trouve mêlée à une étrange enquête sur une photographe nippo-américaine devenue célèbre pour ses gros plans de corps malades, blessés, mutilés ? Comment le lieutenant-détective montréalais Vincent Bastianello arrivera-t-il à découvrir le propriétaire du pénis retrouvé dans la poche du manteau de Reiko Thompson ? La photographe est-elle l'instigatrice d'un trafic qui déploie ses ramifications jusqu'en Amérique du Sud et en Europe de l'Est ou le simple bouc émissaire de truands inconnus beaucoup plus puissants ? Son redoutable agent est-il au-dessus de tout soupçon ? Quels sont les liens du culturiste Pierre Jobin avec le monde de l'art contemporain ? Et de qui l'Afro-américain albinos que l'on a vu rôder aux alentours de la maison de Jobin est-il à la solde ?

Dans Épidermes

Pour lire la suite, veuillez vous abonner. Déjà abonné(e) ?

Publié le 7 octobre 2007 à 15 h 42 | Mis à jour le 2 juillet 2015 à 9 h 21